Accueil > Les dernières observations > 2 - LE CHAMP DE BLE

2 - LE CHAMP DE BLE

mercredi 16 mars 2016

Ce champ de blé que nous avions déjà remarqué précédemment (voir article : Lixiviats et écoulements de surface (suite) ) nous a permis de faire le lien entre la décharge et les effluents colorés et huileux que l’on retrouve dans tout le vallon de la Bretaudière. En pénétrant dans le champ, la plus grosse partie de ces jus est absorbée par le terrain, la couche labourée favorisant ce phénomène. On retrouve cependant du gras sur la pente, dès qu’un aplat favorise un peu la retenue des liquides. alors que la coloration rouille ait semblé s’être infiltrée.
On retrouve ces jus sur la partie basse du champ. Le ruisseau qui drainait initialement cette zone humide naturelle a été recreusé et des drains ont été posés. Malgré tout, ces aménagements peinent à évacuer les jus qui souillent tout le bas du terrain.

JPEG - 698.9 ko

On remarque aussi des zones particulièrement touchées. Elles correspondent aux endroits où des arbres d’assez grandes tailles ont été enlevés. Leur arrachage a provoqué le percement de couches étanches, favorisant les échanges entre les nappes de différents niveaux et les remontées et absorptions de fluides.

JPEG - 641.2 ko
JPEG - 405.5 ko
JPEG - 664.3 ko
JPEG - 573.6 ko
JPEG - 252.6 ko
JPEG - 550.8 ko
JPEG - 647 ko
JPEG - 345.5 ko
JPEG - 574.2 ko
JPEG - 411.7 ko